Imprimer

Antoine Mahaut

antoine.mahautAntoine Mahaut suit tout d'abord une formation universitaire et technique, orientée vers les métiers de l'environnement, puis littéraire. Il rencontre le théâtre au cours de sa formation universitaire, puis la danse contemporaine par le biais d'un stage d'improvisation avec le chorégraphe Angus Balbernie. Ses premiers projets, projets personnels, trouvent leur aboutissement dans la rue, comme dans un espace rendant possible une certaine forme d'écriture (projet nomade dans l'espace urbain « Dans la solitude des champs de coton », d'après le texte de B.M. Koltès).Il rencontre ensuite différents metteurs en scène, directeurs de troupe, chorégraphes : Pierre Sauvageot (Concert de public), Jany Jéremie (Kiosque nègre, Parade), Thierry Niang (A voix nue, A bout de souffle), Camille Richard (Cie Tempestant : « Chut ! Chutes ! », « Opéretta »). En tant que danseur, l'improvisation est pour lui un outil privilégié d'exploration. Il suit ainsi plusieurs stages avec Lisa Nelson, Julyen Hamilton, Kirstie Simson et Deborah Hay. La danse lui apporte une certaine forme de précision, une exigence dans le geste, elle répond à un goût pour l'engagement physique, corporel et sensible, dans son approche du travail d'acteur. La danse nourrit le théâtre et le théâtre nourrit la danse. Il travaille également avec Dominique Dupuy sur les machines Pilate, dans le cadre de la formation « La machine en question », au CND à Pantin. Depuis 2006 il collabore avec la compagnie Tout Samba'l (comédien sur les spectacles Balades sous abats jours et Pass-Pass). En 2007 il rejoint la compagnie Mastoc Production, pour la création « Les gens de pluie », spectacle déambulatoire inspiré de récits de vie, porté par une écriture chorégraphique, théâtrale et plastique. En 2008, il rencontre le collectif Ici même Grenoble, qu'il rejoint pour les « Concerts de sons de ville », à Marseille. En collaboration avec Jessy Coste il développe le projet « au détour du chemin / Sentiers battus», travail inspiré de la marche. Il intervient en milieu scolaire dans le cadre de projets pédagogiques, auprès d'enfants et de jeunes adolescents.

Antoine Mahaut a été acceuilli en résidence dans le programme FORMAT pour son projet "Assemblement(s)" en février 2011 au Moulin de Tartary à Pont d'Ucel et en mai 2012 sur le Sentier des Lauzes à St Melany